en English

MEDITATION DU JOUR – “Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part” (1 Corinthiens 12:27)

Mon frère, ma sœur, nous sommes individuellement le temple de Dieu. Mais quel temple es-tu? On entend souvent les gens dire qu’ils sont le temple de Dieu quand ils veulent faire leurs propres choses. Non pas seulement cela, de nos jours, les chrétiens sont plus préoccupés par le fait d’être bénis par Dieu à tout prix plutôt que d’obéir à Dieu afin d’être bénis tel qu’Il l’a promis. Si nous appliquions la Parole de Dieu dans nos vies, de nombreux païens ne finiraient-ils pas par nous suivre? C’est l’une des raisons pour laquelle Dieu nous a fait Son temple, non? Mon ami(e), chaque fois que tu t’appelles Son temple, n’ignore pas non plus que Dieu a aussi établi la liste des malédictions qui suivront Ses enfants qui lui désobéissent (Deutéronome 28:15-44).

Oui, enfoncer nos têtes dans le sable ou nier le fait que Dieu punit et sanctionne encore notre désobéissance au nom de la grâce dont nous bénéficions au travers du sacrifice de la croix est un grand mensonge du diable, et ce mensonge peut conduire le temple que nous sommes censés être à la mort. Dieu hait le péché. Dieu hait la désobéissance. Dieu hait rébellion. Si la grâce avait enlevé ces sanctions, pourquoi Jésus s’est-Il adressé aux églises comme Il le fait avec chacun de nous aujourd’hui :
– À l’église d’Ephèse: «Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières oeuvres; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes» (Apocalypse 2:4-5);
– À l’Eglise de Pergame: «j’ai quelque chose contre toi, c’est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d’achoppement devant les fils d’Israël, pour qu’ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu’ils se livrassent à l’impudicité» (Apocalypse 2:14);
– À l’Église de Thyatire: «Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles” (Apocalypse 2:20 );
– À l’Eglise de Sardes, “Sois vigilant, et affermis le reste qui est près de mourir; car je n’ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant mon Dieu” (Apocalypse 3:2);
– À l’Église de Philadelphie, “parce que tu a peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom” (Apocalypse 3: 8);
– À l’Église de Laodicée, “Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche” (Apocalypse 3:15-16).

Mon ami(e), note que seule une église n’a pas vraiment reçu de reproche, mais a été directement encouragée par le Seigneur qui lui a dit ne pas avoir peur et de rester fidèle: l’Eglise de Smyrne! Qu’est-ce que Jésus a dit à propos de cette église? “Je connais ta tribulation et ta pauvreté (bien que tu sois riche)” (Apocalypse 2:9). Oui, la Parole de Dieu ne change jamais et il est écrit: “L’Éternel est près de ceux qui ont le coeur brisé, Et il sauve ceux qui ont l’esprit dans l’abattement” (Psaume 34:18)… La question demeure: quel temple es-tu devant Dieu qui t’a fait Son temple?

Il est important pour chacun de nous de méditer sur cette question pour nous positionner ou nous repositionner devant le Seigneur. Pourquoi? Parce que chacun de nous veut voir des signes du Seigneur ou de la présence de Dieu. La Bible dit: «Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur feront point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris” (Marc 16:18). Oui, l’accès aux bénédictions de Dieu commence avec notre foi et elle est suivie par le renouvelment de notre esprit alors que nous appliquons la Parole de Dieu… Dieu demeure dans le temple, afin que le temple soit un canal de bénédiction, oui un instrument par lequel Il peut progager la paix, la guérison, la joie, l’espoir, le salut pour tous pour Sa gloire en Christ. Mais quel temple es-tu aujourd’hui? Quel temple essaies-tu d’être? Restez bénis au nom de Jésus.