en English

MEDITATION DU JOUR- Tout ce que nous faisons pendant le culte doit nous fortifier (1 Corinthiens 14:26)

Le passage du jour dit ceci:?. “Que faire donc, frères? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l’édification”.

Quelle tristesse quand tu entends un croyant dire qu’il revient d’un service de l’église avec le sentiment d’être vide… Chaque fois que j’entends quelqu’un dire une telle chose, je leur demande toujours: «Comment es-tu allé au culte en premier lieu?’ Mon frère, ma sœur, le Seigneur a créé l’église, établi les choses en définissant un culte ordonné. Si et quand, individuellement, nous ne suivons pas Son ordre des choses, nous ne pouvons pas recevoir de Lui.

Tout dans les services de culte doit être bénéfique pour les fidèles. Chaque fidèle doit lui-même ou elle-même être un contributeur engagé, parce que nous avons tous le Saint-Esprit en nous. Par conséquent, que tu chantes, pries, lis, joues d’un instrument, prêches, exerces des dons spirituels ou tout simplement que tu sois assis(e) dans la maison du Seigneur, si tu as bien préparé ton cœur avant le service, le Saint-Esprit en toi ne peut pas rester endormi pendant la service. Le principal problème dans nos cultes c’est que nous manquons de patience et d’amour fraternel au point que nos yeux sont fixés sur la façon dont la musique était mauvaise pendant le culte plutôt que sur la façon dont la présence du Seigneur pendant ce temps devrait remuer notre amour pour les autres. Mon ami(e), garde à l’esprit, que chaque fois que tu te prépares pour le culte, tu devrais chercher à fortifier la foi des autres croyants… parce que le culte est un moment de partage de l’amour de Dieu avec les autres : n’en as-tu pas assez de toi-même parfois pour vouloir être et partager avec les autres? Oui, lorsque tu participes à un culte rempli de toi-même, tu rentreras aussi avec toi-même, vide, puisque tu ne pourras ni donner aux autres ni recevoir des autres… Pourquoi? Car «si quelqu’un dit: J’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas?» (1 Jean 4:20). Restez bénis au nom de Jésus.