en English

MEDITATION DU JOUR – Seul le Seigneur connaît la valeur de ton service pour Lui! (Matthieu 20:1-16)

Hier, j’ai entendu un témoignage qui m’a rendue humble en tant que chrétienne et un servante du Très-Haut : ce frère qui a été converti il y a moins de 6 mois a affiché une maturité spirituelle qui m’a amené à me poser des questions sur la manière dont Dieu agit. Mon frère, ma soeur, l’Ecriture qui m’a aidé à comprendre ce que j’ai entendu hier est la parabole de Jésus sur les ouvriers de la vigne. Mes amis, cette parabole nous montre comment les gens répondent à la possibilité d’oeuvrer dans la vigne du Seigneur, quand Il les appelle, et surtout, l’attitude qu’on peut adopter pendant notre service. Nous devrions garder à l’esprit que le Seigneur traite Son peuple avec justice et équité, bien que les récompenses que Son peuple reçoit résultent de la fidélité et l’engagement individuel de chacun. Seul le Seigneur connaît la valeur de ton service pour Son Royaume. Tu vois, au lieu d’être satisfaits de ce que le Seigneur leur a donnés, certains travailleurs étaient plus préoccupés par ce qu’Il a donné aux autres. Une chose clé que Jésus nous dit aussi, c’est que Sa grâce ne fonctionne pas en fonction de la durée de ton service ou de la quantité de travail que tu fais. Par conséquent, nous ne devrions jamais nous sentir supérieurs en raison de notre position ou parce que nous passons beaucoup de temps avec Christ… parce qu’à la fin, nous recevons tous le même salaire : le salut, qui est basée sur notre foi individuelle, notre engagement individuel et notre fidélité au Seigneur jusqu’à la fin de notre parcours sur cette terre. Mon ami(e), que tous les chrétiens gardent à l’esprit que beaucoup de gens qu’on ne s’attend pas à voir dans le Royaume y seront bien. Oui, le criminel qui s’est repenti à la dernière seconde de sa vie s’y trouve (Luc 23:40-43 ) et avec des gens qui ont passé leur vie entière au service du Royaume ou qui ont été sauvés peut-être 50 ans avant leur départ. Mes amis, dans notre marche chrétienne, nous devrions nous efforcer à mettre l’accent sur la grâce de Dieu pour nous et être reconnaissants pour ce que nous avons et surtout éviter de murmurer ou les ragots sur ce que le Seigneur est en train de faire avec et pour les autres. Restez bénis au nom de Jésus. [facebook] [retweet]