en English

MEDITATION DU JOUR – Pourquoi Jésus n’a pas réprimandé Judas même en sachant qu’il était un voleur (Jean 12:6).

Aujourd’hui, la manière dont de nombreux croyants comprennent la Parole peut parfois être effrayante. Mon frère, ma sœur, la méditation du jour nous enseigne plusieurs leçons essentielles: pourquoi le Seigneur nous demande de ne pas juger les autres et d’aimer même nos ennemis! Jésus est Dieu, Il lit dans notre esprit et sait ce qui est dans nos cœurs (Matthieu 9:4). Maintenant, Jésus a marché avec Judas pendant les trois années de Son ministère, alors que Judas était un voleur (Jean 12:6) et un traître (Matthieu 27:3). Première leçon: l’histoire de Judas nous enseigne que tous ceux qui se disent croyants ne sont pas vraiment attachés au Vrai Cep: ce n’est pas parce que tu vas à l’église depuis des années, ou que tu prêches la Parole, ou que tu évangélises tous les jours que tu l’es. Les incroyants devaient envier la position de Judas car il mangeait à la table de Jésus. Mais ils ne savaient pas que Judas était là physiquement seulement et n’avait jamais été transformé de l’intérieur, c’est pour cela que comme le dit la Parole “Judas a abandonné pour aller en son lieu” (Actes 1:25), ce qui fait écho à cette autre verser: “Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres” (1 Jean 2:19). Deuxième leçon: même si tu vois un croyant se conduire mal, sache que tu ne connais pas le plan de Dieu pour sa vie, alors ne le juge pas. Pourquoi est-ce que la Bible ne nous dit-elle pas que Jésus ou l’un des disciples a fait des reproches à Judas? Il semble pourtant qu’ils savaient ce qu’il faisait de toute façon, car si il ya quelque chose qu’il est difficile à cacher, c’est la cupidité: «Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cent deniers, pour les donner aux pauvres? Il disait cela, non qu’il se mît en peine des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et que, tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait»(Jean 12:5-6). Imagine-toi une seconde si Jésus avait réprimandé Judas pour l’amener à la conversion… comment le dessein de Dieu se serait-il accompli? Pour autant, cela ne signifie pas que le sort de Judas était de faire le mal. Comme nous tous, Judas avait la possibilité de choisir de faire le bien ou le mal, car Dieu dit: “j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité” (Deutéronome 30:19). Judas a choisi de laisser sa cupidité et l’amour de l’argent le contrôler jusqu’au point où «Satan entra en lui» (Jean 13:27). Et c’est exactement ce qui se passe avec chacun de nous: quand on ne choisit pas de traiter nos défauts et nos faiblesses, Satan en fera bon usage! Troisième leçon: l’égoïsme en nous doit mourir pour que les enseignements de Christ prennent le dessu dans notre vie: Judas était tellement concerné par lui-même qu’il n’a jamais connu la vérité qui libère, et c’est pourquoi il est mort dans la servitude. Combien de croyants sont encore dans l’esclavage aujourd’hui, tout simplement parce qu’ils n’ont pas encore été crucifiés avec Christ: «Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs» (Galates 5:24). Quatrième leçon: il n’est pas de notre devoir de traiter ceux qui persistent dans leurs péchés comme des gens sans espoir ou même de les condamner. Même Judas a finalement réalisé ses méfaits et a essayé de retourner l’argent (Matthieu 27:3)… mais son manque de repentance l’amena à mettre fin à sa vie. Pareillement, Jésus avait deux criminels près de Lui à la croix, mais un seul a choisi de L’accepter tandis que l’autre a choisi de ne pas le faire. Ne penses-tu pas que le Seigneur a tendu la main à Judas pour son salut, car Il veut que tous soient sauvés? Mais cet homme était tellement préoccupé par lui-même et ce qu’il pouvait accomplir pour lui-même et par lui-même qu’il a choisi de se tuer… C’est simple: malgré sa marche à côté de Christ, Judas n’avait jamais connu La Vérité qui pouvait le conduire à se détourner de ses mauvaises voies et vivre! En résumé, Dieu connaît tous nos défauts et nos faiblesses. La Bible dit: Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter” (1 Corinthiens 10:13). Aussi, quand tu tombes dans la tentation, tout comme Judas, tu es entièrement responsable de ton propre choix et peut être qu’il est temps pour toi d’affronté la vérité en te remettant en cause et en demandant à l’Esprit de Dieu de t’aider dans tes faiblesses pour pouvoir pour les surmonter. Aussi, mon ami(e), quand tu vas à l’église, vas SEULEMENT pour l’amour du Christ, et ferme tes yeux, tes oreilles et ta bouche sur les autres! Tu as tant de choses à faire avec toi-même que tu n’as pas le temps de t’occuper des faiblesses des autres. Et sache que, dès l’instant où tu détournes tes yeux de Jésus, tu vas commencer à perdre ta concentration sur Lui… et ouvrir une porte par laquelle Satan peut entrer dans ta vie. Restez bénis au nom de Jésus. [facebook] [retweet]