en English

MEDITATION DU JOUR – Pourquoi donnons-nous à Dieu? (2 Corinthiens 9:11).

Quelqu’un m’a demandé: «Je veux devenir généreuse; comment puis-je faire cela?» Question très intéressante qui m’a amenée à méditer sur la générosité.
Beaucoup de croyants ont du mal à donner à Dieu. Je me souviens d’avoir eu une conversation il y a longtemps avec la femme d’un pasteur qui m’a dit qu’elle est toujours désireuse de donner sa dîme ou ses offrandes, mais quand il s’agit de sortir l’argent de ses mains, elle a vraiment du mal à donner et la plupart du temps, elle finit par ne pas donner du tout. La personne qui m’a posé cette question a dit que Dieu lui avait demandé de bénir quelqu’un. Bien qu’elle veuille le faire, il y a une pincée dans son cœur… elle sait que si elle donne, elle ne donnera pas avec joie. Dans l’Église d’aujourd’hui, nous avons également une catégorie de personnes qui donnent mécaniquement à Dieu : parce qu’on leur a dit de donner ! D’autres personnes donnent en faisant de bonnes choses à l’église, mais c’est pour l’apparence car elles sont réticentes à l’intérieur. Ainsi, leur action manque d’amour, de compassion et de bonnes motivations. Mon frère, ma soeur, donner d’une des manières que nous venons de décrire rend nos actions vides, car Dieu récompensera ceux qui sont sincères dans leur foi, autrement dit ceux qui donnent avec foi.
Tu vois, quand Jésus était sur terre, Il savait que Sa mission était de donner Sa vie pour nous parce que nous étions condamnés. Malgré tout, Il passait Son temps à donner de l’amour, de la compassion, de Sa présence, etc. en exerçant Son ministère auprès des gens. Et nous devons L’imiter. Ainsi, lorsque Jésus dit de ne pas dire à ta main gauche ce que fait ta droite dans Matthieu 6:4, Il nous enseigne que nos motivations lorsque nous donnons à Dieu et aux autres doivent être pures. Il est facile de donner avec des motivations variées, de faire quelque chose pour quelqu’un uniquement parce que cela nous sera bénéfique en retour. Certains croyants font même des offrandes et des dîmes à leur église parce qu’ils espèrent que Dieu va multiplier leurs finances… eh bien, Il peut en effet multiplier ce que tu as donné matériellement, mais Il peut aussi décider de le multiplier par quelque chose de non matériel, tel qu’en augmentant ta foi et ta fidélité envers Lui.
Il y a longtemps, j’avais donné une semence dans une église, et cela a conduit à ma propre délivrance. Quelle est la valeur de ma délivrance par rapport à l’argent que j’aurais pu recevoir de Dieu en échange de la semence que j’avais plantée? Je fais le lien car ma cela c’était passé instatanément, mais je crois aussi que Dieu avait de toutes les manières programmé ma délivrance. C’est la raison pour laquelle les croyants devraient éviter tout faire des calculs mentaux inutiles et apprendre à donner de tout cœur et en réponse à l’amour de Dieu.
Comment pouvons-nous donc devenir généreux ? La réponse se trouve dans Matthieu 6:4. Nous devons en effet devenir moins centrés sur nous-mêmes, mais plus centrés sur Dieu, car il est très facile de faire les choses uniquement pour bien paraître au lieu de faire que Dieu paraisse bon. Si tu penses que la récompense que Dieu donne pour nos bonnes actions n’est pas nécessairement matérielle et qu’elle n’est jamais donnée à ceux qui la recherchent, alors tu feras les choses pour Dieu d’abord et uniquement. Apprends également que quoi que tu fasses pour toi-même, pour ton propre bénéfice, ne constitue pas un sacrifice aimant.
Mon ami(e), donner généreusement, c’est donner sans rien attendre en retour: Jésus n’a pas donné Sa vie en s’attendant à ce que nous Lui rendions quelque chose en retour. Il a donné Sa vie pour nous, avec la promesse de ressusciter, sachant que Dieu voulait nous donner la vie éternelle par Son sacrifice. Maintenant, après avoir donné Sa vie, Dieu le récompensa en rendant Son nom plus grand que tout autre nom ; c’est Dieu qui L’exalté… En donnant, Jésus ne faisait que faire la volonté du Donneur ; Il obéissait au Donneur, Il faisait confiance au Donneur… Lorsque tu as du mal à donner, souviens-toi que Dieu a donné Jésus pour toi et moi et qu’Il ne s’attend pas à ce que nous Lui donnions quelque chose en retour. Tout ce qu’Il attend de toi et de moi, c’est qu’on accepte cet amour libre et inconditionnel qu’Il a exprimé à travers Jésus sur la croix. Par conséquent, ton don à Dieu est simplement une reconnaissance du fait que Dieu est propriétaire de toute chose, y compris de «nos biens». Une fois que tu auras compris ce fait, tu regarderas tes biens et tes finances différemment.
De même, regarde-toi comme étant l’assistant(e) de Dieu sur terre : tu es ici pour gérer les affaires de Dieu, c’est-à-dire que Dieu t’a confié une partie de Ses richesses. Ainsi, toi et moi avons le privilège et la responsabilité de prendre soin de Ses biens et nous devons dépenser l’argent qu’Il nous donne de la manière qui Lui plaît : «Vous serez de la sorte enrichis à tous égards pour toute espèce de libéralités qui, par notre moyen, feront offrir à Dieu des actions de grâces» (2 Corinthiens 9:11). Oui, donner à Dieu est une expression de ta confiance en Celui qui donne en premier et peut faire beaucoup plus que ce que tu t’imagines. Que Jésus fortifie ceux qui ont du mal à donner ou donnent parce qu’ils attendent quelque chose en retour. Restez bénis au nom de Jésus.