en English

MEDITATION DU JOUR – On ne sait jamais qui sont nos vrais amis (Matthieu 21:1-11)

La plupart du temps, les gens nous font des déclarations qui ne sont pas vraies, juste pour nous impressionner et à la première occasion qui ne va pas avec leurs plans, ils trahiront ce que leur bouche a déclaré par les choses qu’ils font. Mon frère, ma sœur, Dieu n’est pas impressionné par ce que nous prétendons ou disons par notre bouche. Et ce qui définit vraiment une personne n’est pas ce qu’elle dit, mais ce qui vient de son cœur : “c’est de l’abondance du coeur que la bouche parle” (Matthieu 12:34). Et tu ne connaîtras jamais vraiment ce qui est dans le cœur de quelqu’un, n’est-ce pas? Par conséquent, nous devons faire attention et ne pas appeler tout le monde notre ami parce que la vérité c’est que ce n’est pas tout le monde qui te dit de bonnes choses qui est nécessairement une bonne connaissance pour toi. Tu sais, un véritable ami sera là pour toi pendant les bons ou les mauvais moments, un véritable ami contribuera à ta croissance en étant fidèle et en te poussant vers l’avant et en t’encourageant à faire ce qui est bien, même au risque de te dire des choses qui fâchent. Un véritable ami va rester vrai avec toi parce qu’il t’aime, même si tu ne t’aime pas toi-même ! Dans le passage du jour, Jésus est sur le dos d’un âne et fait son entrée triomphale à Jérusalem. Beaucoup de gens le félicitent avec grande joie car ils croient que c’est Lui qui vient les délivrer des oppresseurs romains. Oui, ils étalent même leurs manteaux et des palmiers sur la route qu’Il va prendre comme un acte de respect et crient: “Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient: Hosanna au Fils de David! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Hosanna dans les lieux très hauts!” (Verset 9) Mon ami(e), c’est ainsi que les gens vont agir avec toi quand ils prétendent être tes amis ou quand ils prétendent te connaître alors qu’ils ne savent pas qui tu es vraiment. Tant qu’ils pensaient que Jésus les sortirait de l’oppression, la foule L’acclamait. Oui, combien de personnes sont de bons amis avec toi à cause de ta voiture, ta situation professionnelle, ta position sociale, ta disponibilité, ta gentillesse ? Maintenant, si tu continues de lire la Parole, tu verras que, quatre jours plus tard, les mêmes personnes qui ont accueilli Jésus, en bénissant Son nom, ont renié Jésus après qu’Il a été faussement accusé et après qu’il a été trahi par un soi-disant ami, Judas. Oui, certains de ceux-là mêmes qui prétendent être tes amis peuvent te vendre, t’abandonner ou te rejeter… et même rejoindre tes ennemis pour les aider à te crucifier tout comme la foule a rejoint les ennemis de Jésus. Mon ami(e) assure-toi que tu sais qui tu appelles amis. Mais rappelle-toi que Jésus a dit : «Je vous ai appelés amis » (Jean 15:15) et en tant que tel, Il a donné tout pour nous : Il a accepté de souffrir pour que nous soyons sauvés. Il a accepté de souffrir pour que nous soyons guéris. Il a été crucifié, mais ce sont nos péchés qui L’ont gardé sur la croix, où Il est mort afin qu’aujourd’hui, nous puissions avoir la paix dont on bénéficie, à cause de Son sang versé. Mon ami(e), quel ami nous avons en Jésus ! Restez bénis au nom de Jésus. [facebook] [retweet]