en English

MEDITATION DU JOUR – Nous avons la sécurité éternelle en Christ

Mon frère, ma soeur, permets-moi de compléter ce point sur la sécurité éternelle, du fait des questions que nous avons reçue après le post intitulé “En Christ, nous avons la sécurité (Jérémie 33:6). Premièrement, jamais la Bible ne dit que Dieu efface le nom d’un croyant du Livre de Vie. On ne trouve même pas un avertissement qu’Il envisage de le faire! La merveilleuse promesse de l’Apocalypse 3:5 est claire: “Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs; je n’effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges”. Oui, ici, notre Seigneur s’adresse aux «vainqueurs». Oui, à tous ceux qui ont rachetés par le sang de l’Agneau, Jésus donne Sa parole qu’il ne supprimera pas leurs noms. Et comment est-ce possible? Parce que Sa promesse est basé sur la fidélité de Dieu. Très souvent, Maintenant, beaucoup de gense se basent sur Apocalypse 22:19 pour dire que certains noms seront ôtés du Livre de vie. Que dit ce verset? : “si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre”. Mais que devons nous comprendre ici? Qu’une fois que le nom d’une personne est écrit dans le livre de vie, Il peut à un certain moment dans l’avenir être effacée ? En d’autres termes, un chrétien peut perdre son salut ? A ce moment-là, le salut dépendrait donc de l’homme. Et cela sera un déni de ce que Jésus a déjà dit tout au long de la Parole, à savoir qu’un VRAI croyant est assuré, par la puissance de Dieu, de sa rédemption: “N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption” (Ephésiens 4:30). Par ailleurs, Jésus dit ” Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour” (Jean 6:39) et on en voit la preuve lorsqu’il dit au Père “J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie” (Jean 17:12). Oui, Jésus a proclamé ceci pour chacun d’entre nous qui croyons en Lui: “Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père” (Jean 10:28-29). Le salut est l’œuvre de Dieu, non pas la nôtre (Tite 3:5), et c’est Sa puissance qui nous maintient jusqu’au jour de notre Rédemption. De ce fait, revenons à Apocalypse 22:19 qui dit ceci: “si queqlqu’un”… Qui est ce quelqu’un? Notons aussi la condition et l’avertissement de ce verset! En d’autres termes, qui est ce “quelqu’un” qui pourrait vouloir retrancher quelque chose (ajouter ou enlever les mots) de la Bible ? Avec grande assurance, on peut penser qu’il ne s’agit certainement pas d’un VRAI croyant. La falsification de la Parole de Dieu ne peut provenir que de ceux qui se professent être chrétiens et qui supposent que leurs noms sont dans le livre de vie. Rappelons que Jésus séparent les boucs des brebis (Matthieu 25:31-46) et dit aussi ceci: “Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité” (Matthieu 7:21-23). En d’autres termes, ceux qui seront retirés du Livre de Vie sont les chrétiens auto-proclamés qui veulent le nom de Jésus mais n’appliquent pas la Parole! Ceux-là n’ont jamais été regénérés. Oui, aujourd’hui, de nombreux cultes et religion centrée sur l’homme professent le nom de Jésus-Christ, mais ils ne sont pas «nés de nouveau». La Bible cite même quelques exemples de ceux qui pensaient qu’ils étaient croyants, mais dont la profession a été prouvé être fausse. Lisons Jean 15 où Jésus parlent des branches qui n’ont pas demeurés en Lui, la Vraie Vigne, et donc ne produisent pas de fruits! (cela veut dire qu’ils étaient en Lui, mais ils ne sont pas restés, aussi leurs noms étaient dans le Livre de Vie et Il ne pourra plus y être!). Nous les reconnaissons aussi par leurs fruits (Matthieu 7:16-20). Par contre, un vrai disciple présentera les fruit de l’Esprit Saint qui habite en lui (Galates 5:22). Lisons aussi 2 Pierre 2:22 pour voir que ceux-là qui professent faussement Jésus sont appelés des chiens qui retournent dans leur propre vomi et une truie lavée qui se vautre dans la boue… (Cela veut dire que leur nom était inscrit par Jésus, mais par leurs choix de ne pas se soumettre à la Parole, ils ne sont pas restés dans la Vraie Vigne. En fait, la branche sèche, le chien, et la truie sont tous les symboles de ceux qui prétendent avoir le salut, mais qui n’ont rien de plus que leur propre justice, pas la justice de Christ qui sauve vraiment . Restez bénis au nom de Jésus. [facebook] [retweet]