en English

MEDITATION DU JOUR – Ne dis jamais “je n’ai pas” (Matthieu 13:12)

Le verset du jour dit : “Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.” Mon frère, ma sœur, tu ne devrais jamais dire que je n’ai pas! Pourquoi ? Parce que le peu que tu as, c’est beaucoup quand Dieu y est inclut ! Si nous lisons l’histoire de la veuve de Sarepta (1 Rois 17:7-16), nous nous rendons compte que, tandis que cette veuve amassait des morceaux de bois pour aller cuisiner son dernier repas pour manger et mourir (verset 12), le Seigneur avait déjà dit à son prophète, Elie, d’aller aussitôt manger dans sa maison : «Lève-toi, va à Sarepta, qui appartient à Sidon, et demeure là. Voici, j’y ai ordonné à une femme veuve de te nourrir »(verset 9 ). Mon ami(e), est-ce que le Dieu omniscient ne savait pas que cette dame “n’avait rien” pour envoyer quelqu’un manger chez elle? En fait, elle est la seule à avoir pensé qu’elle n’avait rien, parce que ce n’est pas Dieu qui Lui a dit qu’elle n’avait rien ! Combien d’entre nous pensent qu’ils n’ont rien ? Mon ami(e), ton compte bancaire peut être vide aujourd’hui, ton frigo peut être vide aujourd’hui… cela ne signifie pas que tu n’as pas. Oui, aussi longtemps que tu crois que le peu que tu as c’est beaucoup car cela vient de Dieu, tu ne manqueras jamais de rien et Dieu n’a pas besoin que tu aies beaucoup pour que tu fasses ce qu’il veut te voir faire pour qu’Il soit glorifié. Lis l’histoire de Gédéon (Juges 7) pour voir comment le Seigneur a réduit l’armée de 120 000 personnes à 300 avant de donner la victoire à Son peuple ! Lis 1 Samuel 17 pour voir comment une personne comme David a pu décapiter Goliath avec une pierre tandis que l’armée n’arrivait pas à le vaincre. Maintenant, passons à Jean 6:1-13 pour voir comment Jésus a nourri cinq mille personnes avec seulement 5 poissons et 2 pains! La seule chose à retenir dans l’histoire de la veuve de Zarepthah c’est que, à son premier réflexe et sa réponse “Je n’ai pas”, Elie a répondu, “Ne crains point” . Et, à son deuxième réflexe et réponse pour justifier pourquoi elle ne pouvait pas lui donner à manger (nous tous nous savons trouver des excuses quand nous pensons que nous n’avons pas assez pour nous-mêmes!), Elie a répondu : “rentre, fais comme tu as dit”. En d’autres termes, Elie a ignoré ses excuses mais lui a dit de prendre des mesures de toute façon. C’est la même chose que le Seigneur demande de nous tous aujourd’hui: arrêtons de trouver des excuses et faisons ce que nous devons faire aujourd’hui, levons-nous et faisons des actes avec foi… le reste Lui appartient. Maintenant, regarde ce qui s’est passé après qu’elle a agi avec foi : “Elle alla, et elle fit selon la parole d’Élie. Et pendant longtemps elle eut de quoi manger, elle et sa famille, aussi bien qu’Élie” (Verset 15). Oui, le Seigneur l’a bénie tellement que “La farine qui était dans le pot ne manqua point, et l’huile qui était dans la cruche ne diminua point, selon la parole que l’Éternel avait prononcée par Élie” (verset 16). Restez bénis au nom de Jésus. [facebook] [retweet]