en English

MEDITATION DU JOUR – Limité(e) pour débloquer ta foi dans les promesses du Seigneur! (Ésaïe 41:10)

Cette semaine se termine avec la célébration de la Pâque. C’est certainement un moment où de nombreux croyants ont le cœur lourd, pensant «comment se fait-il que nous passions la plus grande célébration chrétienne confinés, sans pouvoir aller à notre culte pour célébrer la mort et la résurrection de notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ?»
Mon frère, ma sœur, souvenons-nous de la première Pâque qui a eu lieu en Égypte. Où était le peuple de Dieu? Confinés dans leurs maisons sur ordre de Dieu, en attendant que la promesse de Dieu soit accomplie. Permettez-moi de rappeler l’histoire de cette Pâque, mais dès le début pour en obtenir le sens: Pharaon craignait que le peuple juif en Égypte ne soit plus nombreux que son peuple, alors il avait décidé de les asservir et il avait décrété que chaque fils né chez les Hébreux devrait être noyé dans le Nil. Mais, par la grâce de Dieu, Moïse avait été sauvé et adopté par la propre fille de Pharaon qui allait l’élever tel un Égyptien.
Plus tard, une fois adulte, Moïse a été utilisé par Dieu pour commander à Pharaon de laisser partir Son peuple. Mais Pharaon avait refusé. Ainsi débuta les Dix plaies. Quand vint le dernier fléau, Dieu décida de frapper tous les premiers-nés de chaque foyer en Égypte, à l’exception des Juifs à qui Il avait dit de marquer leurs portes avec le sang de l’agneau qu’ils auraient sacrifié. Ainsi, Dieu a épargné leurs maisons!
Qu’est-ce que cela signifie pour nous aujourd’hui? Nous n’avons plus besoin de sacrifier d’agneau parce que notre Seigneur et Sauveur, Jésus, a été offert pour être l’agneau parfait pour l’humanité entière. Ainsi, ceux qui L’ont accepté ont déjà le sang de l’Agneau marqué à leurs portes. Maintenant, tout comme lors de la première Pâque, aujourd’hui, nous, les croyants du Christ, sommes confinés dans nos maisons pour laisser passer l’esprit de mort! Par conséquent, nous ne devons pas nous inquiéter du résultat ou de l’avenir. Nous devons garder notre foi en Dieu: « Ne crains rien, car je suis avec toi; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu »((Ésaïe 41:10).
Cette année, Dieu tiendra Ses promesses sans faute. Il est fidèle. Au lieu de ressentir la lourdeur que ce temps peut provoquer parce que nous ne pouvons pas nous réunir pour célébrer notre Seigneur ressuscité, prenons plutôt ce temps pour nous reconnecter avec Lui dans la prière et le jeûne individuellement. Mettons-Le en première place dans les domaines où nos activités quotidiennes avaient pris notre temps et notre énergie auparavant. Mettons-nous face à face avec le Seigneur, car dans nos assemblées, cela peut ne pas se produire pendant l’adoration collective…
En examinant Ésaïe 26:1-21, nous pouvons clairement voir des similitudes avec notre monde aujourd’hui, car Dieu lui-même a mis en place une quarantaine à dessein et Ésaïe 26:20 dit spécifiquement: « Va, mon peuple, entre dans ta chambre, Et ferme la porte derrière toi; Cache-toi pour quelques instants, Jusqu’à ce que la colère soit passée ». Que la mise en quarantaine d’aujourd’hui représente un avertissement, une commande ou une promesse de Dieu, personne n’a de réponse claire. Cependant, ce que nous savons avec certitude, c’est que, peu importe comment cela se terminera, il y a un gain pour Son peuple! Oui, après avoir été confiné en Égypte, le peuple de Dieu a été libéré de l’esclavage et non seulement sa liberté signifiait que l’économie de l’Égypte allait subir un énorme coup, Dieu a également transféré la richesse du pays à son peuple: « L’Éternel fit trouver grâce au peuple aux yeux des Égyptiens, qui se rendirent à leur demande. Et ils dépouillèrent les Égyptiens » (Exode 12:36) De même, l’apôtre Pierre et beaucoup d’autres étaient confinés en prière (Actes 1:13) et ils ne sont sortis que lorsque le Consolateur et l’Avocat promis est venu (Actes 2: 41-42)! Certainement, comme le dit 1 Pierre 4:7, « La fin de toutes choses est proche. Soyez donc sages et sobres, pour vaquer à la prière. »
Réjouissons-nous donc que Dieu a un grand plan pour nous et quand nous sortirons de ce confinement, il y a du gain pour nous, Ses enfants et ceux qui voudraient simplement se détourner de leurs mauvaises voies pour croire en Christ!
Restez bénis au nom de Jésus.