en English

MEDITATION DU JOUR – Les effets du péché dans nos vies (Psaume 38:1-8)

Le pardon est l’un de ces mots que les croyants utilisent assez souvent, mais beaucoup ne comprends toujours pas le sens du pardon, simplement parce que beaucoup d’entre nous ne savent pas vraiment ce que c’est que d’être perdu. Quand on regarde de près l’histoire de David dans la Parole, nous nous rendons compte qu’il était un homme qui comprenait le pardon, car il savait ce que c’était que de pécher et d’être perdu. Tu vois, David a été choisi par Dieu pour être le roi d’Israël et il a été appelé l’homme “selon le cœur de Dieu.” En effet, Dieu l’aimait et l’a protégé quand il était poursuivi par le roi Saül qui voulait sa mort. Mais ce même homme est celui qui a commis l’adultère, et a ensuite menti à ce sujet. Et, finalement, il a essayé de dissimuler son péché en faisant tuer un homme. Mon frère, ma soeur, l’histoire de David s’applique peut-être à ta vie aujourd’hui… et c’est vrai, beaucoup de croyants sont comme David : ils ont des péchés secrets qu’ils veulent couvrir ; ils ne veulent pas qu’ils soient découverts. Ces péchés sont différents d’une personne à une autre (les péchés sexuels, la mythomanie, le vol, la tricherie, etc.) Maintenant, les problèmes commencent lorsque nous nous comportons comme David, en gardant le silence sur nos péchés, car nous ne voulons pas les admettre à Dieu, aux autres, ou même à nous-mêmes. Maintenant, lisons ce psaume pour comprendre comment le péché peut profondément affecter nos vies : «Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, Je gémissais toute la journée; Car nuit et jour ta main s’appesantissait sur moi, Ma vigueur n’était plus que sécheresse, comme celle de l’été ” (Psaume 32:3-4). Ici, David dit comment ses péchés et le silence de ses péchés l’ont affecté physiquement. Combien de croyants souffrent physiquement, souffrent de nuits blanches, de problèmes à la maison ou au travail ou se sentent déprimés, mais sont ignorants du fait que cela pourrait résulter de leurs propres péchés ? Tu vois, ce n’est que une fois que le prophète Nathan est venu vers David avec une histoire révélatrice qu’il a avoué sa culpabilité et a dit: « J’ai péché contre le Seigneur» ( 2 Samuel 12:13)… et après que la charge de sa culpabilité a été levée, les douleurs de son corps sont terminées, parce que Dieu l’avait pardonné. Mon ami(e), notre Seigneur veut pardonner chacun de nous aussi, mais nous devons apprendre à venir vers Lui avec un cœur brisé et contrit, afin qu’Il puisse nous délivrer. Restez bénis au nom de Jésus. [retweet] [facebook]