en English

MEDITATION DU JOUR – La façon dont tu dis «merci» au Seigneur compte (Luc 17:11-19)

 

Mon frère, ma sœur, si l’on te demande quel est ton plus grand péché? A quoi penserais-tu en premier? A la cupidité? L’avarice? Le matérialisme? La colère? Le manque de pardon? L’orgueil? Ou cela pourrait-il être de l’ingratitude? Malheureusement, beaucoup de gens trouvent souvent plus de raisons de se plaindre que des raisons d’être reconnaissants. Quelle tristesse? Ou devrions-nous plutôt dire, quelle ingratitude envers Dieu?

Oui, tout le monde a des raisons de rendre grâce à Dieu, le Créateur de toutes choses. Et Dieu ne sera jamais fatigué de nous entendre Lui dire, “Merci.” Mais alors, pourquoi passons-nous plus de temps à nous plaindre, à critiquer ou à ignorer ce qu’Il a fait ou fait Dieu pour nous? A cause de l’ingratitude! Et l’ingratitude est un sous-produit de l’orgueil! La triste vérité est que quand quelqu’un veut obtenir quelque chose de quelqu’un, cette personne fera tout ce qu’il faut pour essayer d’obtenir ce qu’elle veut. Il suffit de regarder ceci: dans le passage du jour, Jésus a guéri 10 lépreux, mais un seul est revenu à Lui pour dire “Merci” et regardons la façon dont il l’a fait: “L’un deux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix. Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces” (Luc 17:15-16). Oui, mon ami(e), comment dis-tu “merci” à Dieu? Lorsque tu pries pour Lui demander quelque chose, tu arrêtes tout ce que tu fais pour t’agenouiller, te prosterner, Le louer, et tu vas même à l’Eglise à l’heure ou avant l’heure…. mais une fois qu’il t’a répondu, seules tes lèvres sont promptes à Lui dire “merci”? Non, ce lépreux qui est revenu vers Jésus pour louer Dieu et il se jeta aux pieds du Seigneur! Cela devrait nous faire comprendre que nous ne disons pas “merci” à Dieu, comme nous le disons à notre voisin d’à côté qui a tenu la porte de l’ascenseur pour nous. Dieu est Dieu!

Oui, beaucoup de croyants sont ingrats, car quand ils ont besoin d’une prière, ils vont à l’église, ils demandent de l’aide à leur pasteur ou aux gens, etc … mais une fois que Dieu les a répondus, ils ne reviennent jamais Lui dire “merci” de la même façon qu’ils cherchaient Dieu avant qu’Il ne leur réponde. Mon ami, nous ne pouvons pas arnaquer Dieu, nous ne pouvons pas utiliser Dieu! Peut-être qu’Il t’a répondu pour que tu puisses voir à quel point tu es ingrat(e) et que tu changes! Mais si tu ne le vois pas, tes yeux resteront aveugles et la déception grande dans ton cœur. Parfois, la vérité doit être dite! Beaucoup de gens se disent chrétiens, mais leur cœur est si plein de tromperie parce qu’ils sont «chrétiens» jusqu’à ce qu’ils soient guéris, restaurés, promus ou jusqu’à ce qu’ils voient Dieu répondre à leur prière.

Dieu n’est pas un homme pour qu’on pense pouvoir L’escroquer, mon ami(e). Alors débarrassons nos cœurs de l’ingratitude. Regarde ce qui est finalement arrivé à la fin de ce passage: “Jésus, prenant la parole, dit: Les dix n’ont-ils pas été guéris? Et les neuf autres, où sont-ils? Ne s’est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu? Puis il lui dit: Lève-toi, va; ta foi t’a sauvé” (versets 17-19). Jésus a déclaré cet homme « sauvé ». En d’autres termes, ce lépreux qui est revenu pour remercier le Seigneur, a reçu bien plus que la guérison, car c’est ce que Dieu veut: Il a bien plus à t’offrir que ce que tu Lui demandes! Pendant ce temps, Jésus a demandé: “Et les neuf autres, où sont-ils?” (Verset 17). Certaines personnes pensent qu’il est préférable de donner de l’argent ou des présents au Seigneur. Il est parfois plus facile en effet d’offrir quelque chose que d’agir comme il le faut. As-tu déjà regardé un film où le mari a trompé son épouse, puis il lui achète des fleurs au lieu de simplement aller lui demander pardon? Mon ami(e), n’est-ce pas ce que nous faisons parfois, car au lieu de dire “merci” d’une manière appropriée et respectueuse au Seigneur, nous nous empressons de donner des offrandes? Mon ami(e), ton offrande est vaine si ton cœur n’y est pas attaché! Le Seigneur attend de nous qu’on retourne vers Lui, de la bonne façon, pour lui dire “merci.” Arrêtons donc de Lui dire “merci” du bout des lèvres… même notre “merci” doit être fait avec respect et révérence pour qu’il soit significatif devant le Seigneur. Restez bénis au nom de Jésus.