en English

MEDITATION DU JOUR – Evangile fast-food ou plein Evangile… Lequel suis-tu? (1 Corinthiens 1:17)?

De nos jours, les valeurs de nos sociétés ont tellement changé que «l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi », qui sont tous des fruits de l’Esprit (Galates 5:22-23), semblent disparaître un peu plus chaque jour. Vas dans une école et tu verras des jeunes enfants impatients qui essayent d’enseigner à leurs enseignants. Vas dans un foyer et tu verras des jeunes qui savent mieux que leurs parents… car l’obéissance a déserté. Vas dans une église et tu verras des dirigeants d’église qui prêchent ce qu’ils savent que les membres veulent entendre ou encore des membres qui partent ou se rebellent parce que ceci ou cela ne convient pas à leurs besoins immédiats… l’autorité n’est certainement pas quelque chose dont ils veulent entendre parler, excepté lorsqu’il s’agit de celle de leur patron, car le patron leur verse un salaire pour leur travail ! Mon frère, ma sœur, en tant que chrétien(ne) que fais-tu quand tu vois des choses pareilles? Fais-tu des compromis car c’est mieux de ne pas prendre position ? Fermes-tu les yeux, car ce n’est pas ton affaire ? Te reconnais-tu ou connais-tu quelqu’un qui se comporte de la sorte? En tant que chrétiens, nous avons des responsabilités : « Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est morte» (Jacques 2:26). Chaque bonne oeuvre qu’un croyant accomplit présente des avantages éternels que le Seigneur lui-même garantit : «Je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre! ” (Apocalypse 22:12). Nous sommes tous conscients que les mots INSTANTANEMENT, EXPRESS, FAST-FOOD sont désormais les maîtres mots. C’est pourquoi les gens veulent une attention instantanée, un service instantané, des résultats immédiats, une satisfaction immédiate et de la nourriture instantanée… et malheureusement, ils veulent aussi des résultats instantanés concernant leur vie spirituelle. Mes amis, Dieu est le Dieu de l’instant, mais il fait les choses selon Son calendrier, pas selon le nôtre ! En outre, il n’est pas un homme pour se laisser berner. Nous pouvons nous mentir à nous-mêmes ou tromper les autres, toujours est-il que nous avons besoin d’être véritablement régénérés, en mourant pour soi, ce qui est l’essence même de notre vie chrétienne, alors que nous prenons notre croix et suivons Christ. Oui, mourir à soi-même est une partie de la nouvelle naissance parce que votre vieille nature meurt et la nouvelle vient à la vie (Jean 3:3-7), de sorte que nous puissions commencer le processus de sanctification qui dure tout au long de notre vie. Par conséquent, «Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs» (Galates 5:24). En d’autres termes, nous ne devrions pas nous conformer à l’Evangile de fast-food qui vient du monde qui ne regarde que les promesses de Dieu, mais plutôt chercher à vivre une vie qui plaît à Dieu à travers le plein Évangile qui présente à la fois les promesses et l’obéissance aux commandements de Dieu ! Oui, gardons à l’esprit que notre Seigneur Jésus ne transige pas avec les croyants tièdes qui essaient de vivre en partie dans l’ancienne vie et en partie dans la nouvelle vie : Il dit qu’il va les vomir (Apocalypse 3:15-16). Mon ami(e), mourir à soi n’est pas une option pour un chrétien, c’est un choix qui te mène à la vie éternelle. Si tu ne te reconnais pas dans cette exhortation, mais connais quelqu’un qui semble correspondre, exerce ta responsabilité en tant que chrétien(ne) en essayant de les ramener au plein Evangile du Seigneur avec l’assurance que toute bonne oeuvre que tu accomplis pour le Seigneur n’est pas en vain. Restez bénis au nom de Jésus. [facebook] [retweet]