en English

MEDITATION DU JOUR – Est-ce que ta prière est acceptée par Dieu? (Job 42:7-10)

Ce passage nous dit que Dieu a dit qu’il était en colère contre Eliphaz en raison de ce qu’il avait dit. Mon frère, ma sœur, que dis-tu au sujet de Dieu qui pourrait le mettre en colère, au point qu’il ne puisse pas accepter ta prière? Regardons ce que Éliphaz avait dit si bien que Dieu lui a répondu ceci: «Ma colère est enflammée contre toi et contre tes deux amis, parce que vous n’avez pas parlé de moi avec droiture comme l’a fait mon serviteur Job…Prenez maintenant sept taureaux et sept béliers, allez auprès de mon serviteur Job, et offrez pour vous un holocauste. Job, mon serviteur, priera pour vous, et c’est par égard pour lui seul que je ne vous traiterai pas selon votre folie »(versets 7-8).

Éliphaz est l’un des trois amis de Job et dans sa tentative de réconforter Job, il se perdit dans les accusations, des explications floue et des disputes concernant le caractère de Job (Job 2:12-13). En outre, Eliphaz pensait que Job avait dû faire quelque chose de mal et que Dieu le punissait et c’était la raison pour laquelle il perdait ses enfants et ses biens; il avait également dit que si Job avait la crainte de Dieu, il ne ferait pas face à une telle souffrance. Job avait simplement répondu que ses amis étaient des «consolateurs fâcheux» (Job 16:2). Finalement, Dieu est intervenu pour défendre Job et réprimander Eliphaz et ses amis, disant: “Ma colère est enflammée contre toi et contre tes deux amis, parce que vous n’avez pas parlé de moi avec droiture comme l’a fait mon serviteur Job” (Job 42:7). Mon ami(e), fais attention à ce que tu dis, car tu pourrais être en train d’accuser Dieu directement ou indirectement et Le mettre en colère assez pour qu’Il ne puisse accepter ta prière. Oui, Dieu n’a pas demandé à Eliphaz et à ses amis de prier, Il les envoya vers quelqu’un qui ne L’avait pas mis en colère.

Éliphaz est un exemple de quelqu’un qui réagit avec la sagesse du monde face à la souffrance: si quelqu’un souffre, c’est une punition de Dieu. Cependant, Eliphaz avait tout faux… Et quand en lisant cette histoire, cela peut sembler sans grande importance, pourtant cela avait mis Dieu en colère! La vie de Job est un exemple clair de la façon dont les innocents souffrent parfois. Mais parce que nous vivons dans Sa victoire en Christ, Dieu peut utiliser la souffrance dans le cadre de Son plan divin pour fortifier la vie d’un croyant et pour changer la vie des gens pour Sa gloire. Mais le fait est que Dieu n’avait pas permis à Eliphaz et à ses amis de s’adresser à Lui dans la prière: “on serviteur, priera pour vous, et c’est par égard pour lui seul que je ne vous traiterai pas selon votre folie” (verset 8). Et regarde la beauté de la puissance de Dieu à l’œuvre: “L’Éternel rétablit Job dans son premier état, quand Job eut prié pour ses amis; et l’Éternel lui accorda le double de tout ce qu’il avait possédé” (verset 10).

Cela nous enseigne deux choses: nous devons toujours veiller à ne pas mettre Dieu en colère, surtout quand nous ne comprenons pas ce qui se passe dans notre vie ou autour de nous. Deuxièmement, il y a de la puissance à prier pour les autres qui sont autant voir plus dans le besoin que nous! Restez bénis au nom de Jésus.