en English

MEDITATION DU JOUR – Es-tu satisfait(e) avec ce que tu as? (Actes 20:33-35)

Ce passage est un bon rappel pour les croyants et pour les non-croyants dans le monde d’aujourd’hui où les gens se fixent des priorités qui poussent beaucoup à voler, à mentir, à s’endetter ou tout simplement à convoiter ce qu’ils n’ont pas. Mon frère, ma sœur, ces versets nous montrent que l’apôtre Paul était satisfait de ce qu’il avait, là où il était, aussi longtemps qu’il pouvait faire l’œuvre de Dieu. Tu vois, il était un fabricant de tentes et ce travail lui permettait de vivre. Paul n’était pas dans le ministère pour devenir riche. De plus, pour être libre de toute dépendance envers qui que ce soit, il travaillait. Cela doit être dit parce que, aujourd’hui, dans le corps du Christ, beaucoup de gens entrent dans le ministère pour devenir des assistés et ce sont d’honnêtes membres de du corps du Christ qui craignent vraiment Dieu qui empatissent, c’est une abomination! C’est ainsi que ces gens polluent le corps du Christ. Bien sûr, ce genre d’individus ignorent que Dieu est notre fournisseur en toute chose et qu’Il est généreux! Ici, nous entendons clairement Paul dire que “Vous savez vous-mêmes que ces mains ont pourvu à mes besoins et à ceux des personnes qui étaient avec moi” (verset 34). Cela signifie qu’il subvenait ainsi aux besoins d’autres qui voyageaient avec lui… Oui, les membres de l’Église ont le devoir de participer au fonctionnement de l’église, mais il y a trop de dérives qui se passent, y compris l’argent de l’église qui est parfois utilisé pour des besoins personnels. Nous devons nous en tenir à la Parole de Dieu et quand nous voyons ces personnes qui polluent le Corps du Christ, nous devons les mettre face à la Parole de Dieu. Et ici, il est clair que faire l’oeuvre de Dieu ne dispense personne de travailler pour subvenir à ses besoins personnels. Mon ami(e), aujourd’hui je t’iinvite à examiner ton attitude face à la richesse et au confort matériel à la lumière de la Parole de Dieu. Et plus précisément, si tu œuvres dans un ministère, remets-toi en question en te demandant où sont portés tes yeux: si tu te concentres plus sur ce que tu n’as pas plutôt que sur ce que tu as… quelque que soit ta conclusion, tes priorités et le travail de Dieu que tu fais doivent être en première place. Restez bénis au nom de Jésus. [facebook] [retweet]