en English

MEDITATION DU JOUR – Es-tu humblement soumis(e) à la Seigneurie de Christ ? (Matthieu 19:17-22)

Le passage du jour concerne le jeune homme qui a demandé à Jésus ce qu’il faut faire pour recevoir la vie éternelle. Mon frère, ma sœur, Jésus lui a démontré que le salut ne vient pas de bonnes actions non accompagnées par l’amour de Dieu. Qu’est-ce que le Seigneur nous enseigne ici? Que nous devons nous soumettre humblement à Sa Seigneurie, non seulement en gardant les commandements de Dieu et Il a énuméré six d’entre eux, tous se référant à notre relation avec les autres. Puis, Jésus a exposé la faiblesse de l’homme. Ici, c’était sa richesse!

Mon ami(e), nous faisons peut-être tout ce que la Parole de Dieu nous demande de faire; pourtant, individuellement, nous avons des faiblesses. Sauf si nous les abandonnons, nous ne pourrons jamais avoir une relation étroite avec Dieu. Ce jeune homme craignait Dieu certainement assez pour essayer de respecter la loi, mais en réalité, sa fortune était son dieu, son idole, et il n’était pas prêt à y renoncer. Celui qui visiblement pensait faire tout comme il faut, ne savait pas qu’il violait le premier et le plus grand des commandements (Exode 20:3; Matthieu 22:36-40).

La vérité c’est que Jésus est venu sur la terre pour nous montrer le chemin vers le Royaume. Pourtant, beaucoup de gens se concentrent uniquement sur la grâce que nous avons reçue par la foi, pour le pardon de nos péchés comme l’ultime moyen vers la vie éternelle. Tu peux ne jamais faire de mal… mais si tu n’as pas d’amour pour les autres, il n’y a aucun bénéfice pour toi, à la fois dans cette vie et dans la vie d’après (1 Corinthiens 13:1-2). Tu ne peux pas prétendre aimer Dieu de tout ton cœur, et pourtant te tenir à l’écart des autres. De même, tu ne peux pas être justifié(e) et entier aux yeux de Dieu tout en chérissant tes faiblesses: le jeune homme a préféré laisser Jésus plutôt que d’abandonner sa faiblesse, sa richesse… et il est reparti avec de la tristesse dans son cœur… Pourquoi? Une lecture rapide peut suggérer que cela concernait les possessions du jeune homme. Mais rappelle-toi que Jésus ne parlait pas au sens temporel, humain. Par conséquent, c’était pour nous montrer que le jeune homme n’était pas encore prêt à se soumettre humblement à la Seigneurie de Christ! Mon ami(e), apprenons à préparer notre vie éternelle, non pas sur la base de la Loi, mais sur la base de notre soumission et de notre obéissance à Christ, ce qui implique d’abandonner nos faiblesses ainsi que toute action ou attitude qui peut se placer entre le Seigneur et nous. Restez bénis au nom de Jésus.

.