en English

MEDITATION DU JOUR – Contente-toi de ce que tu as (Hébreux 13:5)

Beaucoup de chrétiens connaissent ce verset en partie… la partie où le Seigneur dit: “Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point.” Ce qui est drôle c’est que, beaucoup de chrétiens oublient très vite que la Bible ne doit pas être lue hors contexte. Mon frère, ma sœur, de la Genèse à l’Apocalypse, la Bible est remplie de bénédictions de Dieu pour l’homme. Même les premières paroles que Dieu prononça pour l’homme étaient au sujet de sa bénédiction. Mais entre les deux, le péché et la malédiction sont passés par là. Mais, dans Son amour incroyable et Sa compassion, Jésus a été envoyé pour nous réconcilier avec notre Père et nous rendre nos bénédictions (Galates 3:14). Pour autant, beaucoup de gens, y compris des chrétiens, ne se contentent pas de ce qu’ils ont et la plupart sont même contrôlés par l’esprit de pauvreté qui les pousse à vouloir amasser les choses du monde pour eux-mêmes, à tout prix. Mon ami(e), Dieu te bénit pour être une bénédiction (Genèse 22:18). En désirant stocker les choses du monde, il te sera difficile de partager même ce dont tu n’as pas besoin et tu deviendras égoïste au point même d’être toujours enclin à attendre de recevoir des autres sans jamais donner. Et, aussi longtemps que quelqu’un se comporte de la sorte, il est difficile que cette personne puisse prospérer. Permets-moi de rappeler que la prospérité ne signifie pas que tout le monde sera millionnaire. La prospérité de Dieu commence de l’intérieur et signifie simplement que tu as ce dont tu as besoin et que tu profites de ce que tu as. Certaines personnes jouissent de grands biens dans ce monde mais n’en profitent pas car elles n’ont pas la santé ou sont dépendantes du monde. Par conséquent tous ceux qui ont l’esprit de pauvreté ne seront jamais satisfaits et ne sauront jamais profiter de ce qu’ils ont car ils ne font certainement pas confiance au Seigneur qui pourvoit, c’est pourquoi ils ont peur de manquer. Mais la Parole de Dieu nous dit ceci : « C’est, en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement » (1 Timothée 6:6). Alors, mon ami(e), où te situes-tu? Finissons cette méditation aujourd’hui avec deux histoires de personnes qui sont libres de tout esprit de pauvreté : la pauvre veuve qui a donné tout ce qu’elle avait (Luc 21:2) et le collecteur d’impôts, Zachée, qui était prêt à rembourser les gens plus de quatre fois (Luc 19:1-8). Mon ami(e), quand tu fais vraiment confiance au Seigneur pour ta provision, tu vas donner, tu seras généreux(se)… Et tu donneras dans l’amour, avec amour, comme la pauvre veuve qui a retenu l’attention de Jésus, et surtout tu seras satisfait(e) de ta situation actuelle et de ce que tu as parce que Dieu Lui-même te dit de ne pas t’inquiéter du lendemain (Matthieu 6:34) Restez bénis au nom de Jésus. [facebook] [retweet]