en English

MEDITATION DU JOUR – Comment réponds-tu au Seigneur ? (Luc 14:16-24)

Ce passage très intéressant commence comme suit: « Et Jésus lui répondit: Un homme donna un grand souper, et il invita beaucoup de gens. A l’heure du souper, il envoya son serviteur dire aux conviés: Venez, car tout est déjà prêt. Mais tous unanimement se mirent à s’excuser… ” (versets 16-18). Mon frère, ma sœur, comment réponds-tu au Seigneur ? Tu vois, ici, les invités de l’histoire de Jésus s’excusent d’avoir refusé l’invitation au banquet parce que pour eux, le moment n’était pas approprié. Oui, nous aussi, nous pouvons résister ou retarder notre réponse à l’invitation de Dieu et nos excuses peuvent nous sembler raisonnables (trop de travail à faire, les responsabilités familiales, nos besoins financiers, etc.) Pourtant, l’invitation de Dieu est l’événement le plus important de ta vie, peu importe le fait qu’elle arrive à un moment inapproprié. Certains croyants de longue date sont tombés dans la routine dans leur relation avec le Seigneur, au point qu’ils trouveraient des excuses pour éviter de répondre à Dieu également. Le Royaume du Seigneur est déjà arrivé et permets-moi de rappeler à ces croyants que le Seigneur ne nous demande jamais de faire quelque chose pour rien. Si tu ne peux pas arrêter ce que tu fais pour Lui donner la priorité, sache que Dieu ne nous demande jamais de renoncer à quelque chose de bon à moins qu’Il n’envisage de le remplacer par quelque chose d’encore mieux. Mon ami(e), ne perdons pas de vue le résultat final de toute notre humilité et de notre abnégation, car un banquet joyeux avec le Seigneur nous attend… mais pour être en mesure d’y assister, nous devons cesser de faire des excuses à l’appel de Dieu et toujours garder à l’esprit ce que Jésus nous rappelle dans cette histoire : le temps viendra où Dieu va lancer Son invitation et l’offrir à d’autres si nous ne l’acceptons pas, ensuite il sera trop tard pour entrer au banquet. Le Seigneur n’aime pas le vide, et si tu refuses Son invitation, Il fera en sorte que le siège soit tout de même occupé. Tu vois, ceux qui ont été invités en premier ont refusé, puis le maître de l’invitation envoya son serviteur dans les rues pour inviter les nécessiteux ! Restez bénis au nom de Jésus. [facebook] [retweet]