en English

MEDITATION DU JOUR – Comment pouvons-nous développer la maîtrise de soi? (Galates 5:22)

Chaque fruit de l’Esprit nous montre comment nous devrions répondre à Dieu et comment nous devrions vivre et traiter les autres. Aujourd’hui, nous évoquons celui qui n’est pas aussi évident que cela puisse paraître: la maîtrise de soi, parce que les gens pensent souvent que la maîtrise de soi concerne les autres, et non pas eux-mêmes, or Dieu nous parle à nous individuellement dans Sa Parole. Lorsque nous voyons quelqu’un se mettre en colère, nous pouvons rapidement dire que cette personne a perdu son contrôle, alors que nous avons tout à fait tort. Tu vois, Dieu a créé chacun de nous avec une multitude d’humeurs, des passions et des désirs qui doivent être gérés. Mon frère, ma sœur, tes humeurs, tes passions et tes désirs doivent être sous contrôle ou alors ils finiront par te contrôler!

Maintenant, pour essayer de comprendre comment développer la maîtrise de soi, il est important de d’abord la définir. Aussi, commençons par décrire ce à quoi l’absence de maîtrise de soi ressemble, parce que cela pour permettrait de voir les choses plus clairement alors que nous avançons. La Bible dit: “Comme une ville forcée et sans murailles, Ainsi est l’homme qui n’est pas maître de lui-même” (Proverbes 25:28). Tout est dit. Tu vois, au moment où le livre des Proverbes avait été écrit, l’une des principales sources de force et de protection pour une ville consistait dans la construction et l’entretien des murs. Un mur brisé était considéré comme une violation de la sécurité. Une ville avec des murs en mauvais état était une ville avec une réputation honteuse.

La Bible nous donne l’exemple de personnes qui ont manqué de contrôle de soi et cela leur a coûté beaucoup: les éclats de colère de Moïse lui ont coûté la Terre promise: Il jeta les tablettes de pierre donnés par Dieu par terre (Exode 32:19) et il frappa le rocher deux fois au lieu de lui parler comme l’avait ordonné Dieu (Nombres 20:11). Un autre exemple est celui de Samson, dans Juges 14-16. Il est le portrait même d’autodestruction. Etant l’un des juges d’Israël, l’Esprit de Dieu l’avait équipé. Samson est connu pour sa force et pour avoir conduit le peuple de Dieu pendant 20 ans. Une de ses tâches principales était de protéger son peuple de l’influence des païens Philistins. Mais parce qu’il avait une faiblesse dont il ne parvenait pas à contrôler, il fréquentait souvent les prostituées de Philistin (en d’autres termes, des femmes du camp ennemi) et il a finalement dit à Dalila le secret de sa puissance. Faute de maîtrise de soi sexuelle, il a fini par perdre ses cheveux, sa force et sa vie! Nous pouvons également parler du roi Saül. Il était si déterminé à détruire David que sa vie devint complètement hors de contrôle (1 Samuel 21-23). Il avait commencé à ignorer les choses importantes de sa vie pour aller à la chasse de David partout. Cependant, David avait su démontrer une maîtrise de soi remarquable quand il avait eu l’occasion de tuer Saül. Au lieu de laisser ses passions le contrôler face à cet homme qui le voulait mort, David avait dit: «Que l’Éternel me garde de commettre contre mon seigneur, l’oint de l’Éternel, une action telle que de porter ma main sur lui! car il est l’oint de l’Éternel» (1 Samuel 24:6). Mais, malheureusement, plusieurs années plus tard, quand David était roi, sa maîtrise de soi vola par la fenêtre quand il commit l’adultère avec Bethsabée et donna l’ordre de tuer son mari, Urie (2 Samuel 11:5-27).

Maintenant, regardons la définition de la «maîtrise de soi», qui, dans certaines Bibles est traduite en “tempérance” ou “abstention”. Il vient du mot «force» et signifie “celui qui se contient.” Pour être pouvoir se maîtriser ne signifie pas vivre dans la servitude en fonction des désirs, des passions et des appétits de la chair. Et la Bible nous montre à plusieurs reprises que nous ne pouvons pas nous contrôler simplement par notre propre volonté ou par notre propre détermination. La maîtrise de soi c’est bien plus qu’une simple auto-assistance. L’Apôtre Paul parle de notre dilemme: «Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair: j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien» (Romains 7:18).

En observant le ministère de l’apôtre Paul, nous pouvons aussi avoir une signification plus complète de la maîtrise de soi. Il oppose le fait d’exercer un contrôle sur son corps avec l’exécution sans but: “Moi donc, je cours, non pas comme à l’aventure; je frappe, non pas comme battant l’air. Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres” (1 Corinthiens 9:26-27). Ces mots puissants nous enseignent une chose: pour surmonter le manque de maîtrise de soi, nous devons traiter notre corps comme les athlètes. Oui, les athlètes exercent une maîtrise de soi sur leurs corps, car ils ont un but ou un objectif clairement défini. Mon ami(e), quel est ton objectif et ton but dans la vie? Si veux vraiment changer ton caractère, tu dois te regarder comme un athlète. Les athlètes ne peuvent pas se permettre d’être distraits par toutes les passions ou les désirs qui les tentent. Oui, pour que tu sois en mesure de développer ce fruit de l’Esprit tu dois d’abord accepter d’abandonner le contrôle de ta personne à l’Esprit pour la cause de l’Évangile, car, la maîtrise de soi, bibliquement parlant, signifie marcher par l’Esprit, sous la seigneurie de Christ !
Maintenant, tu pourrais te demander, comment puis-je faire les choses en pratique, afin de développer de la maîtrise de soi. La clé, tout comme pour chacun des neuf traits de caractère connus comme les fruits de l’Esprit, c’est de ne pas de forcer les choses sur toi, mais de comprendre le sens de la courte phrase qui apparaît juste après que ces fruits spirituels soient présentés: «la loi n’est pas contre ces choses» (Galates 5:23). Cela signifie que ces caractéristiques ne peuvent pas t’être imposées et tu ne peux pas te les imposer non plus. De même, ce n’est pas en mettant des bonnes règles en pratique que tu vas développer la maîtrise de soi. Autant tu ne peux pas rendre quelqu’un gentil, patient ou doux, aucune loi ne peut t’empêcher de démontrer ces merveilleux fruits dans ta vie. Cependant tu peux décider de suivre le style de vie de Christ ! La seule chose qui nous empêche de permettre à Ses fruits de mûrir, se développer et de grandir en maturité en nous c’est notre propre égoïsme et le péché. Par conséquent, ce que tu dois faire c’est de permettre à l’Esprit Saint de te responsabiliser au quotidien: c’est simple: pour être avoir de la maîtrise de soi, tu dois être contrôlé(e) par l’Esprit!

Et peut-être qu’un bon début serait de faire ton propre auto-examen en t’observant toi-même avec honnêteté et en essayant de mettre en œuvre ces quelques moyens pratiques:
• Admets que tu as un problème pour te maîtriser.
• Soumets-toi à l’autorité de Christ: ” Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair » (Galates 5:16)
• Développe les disciplines de la lecture de la Bible et la prière. Et apprends par cœur ceci : «Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter » (1 Corinthiens 10:13).
• investis dans des amitiés spirituelles: “Car, s’ils tombent, l’un relève son compagnon; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever!” (Ecclésiaste 4:10)
• Eloignez-vous de mauvaises influences et d’éviter ces choses qui vous tentent: “Ne vous y trompez pas: les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs.” (1 Corinthiens 15:33).
• Développe et pratique de bonnes habitudes. La Bible dit que Job a fait une alliance avec ses yeux pour ne jamais regarder une femme avec désir (Job 31:1). Fais une alliance avec ta bouche, ton esprit ou ce que tu sais être une faiblesse en toi…
• Accepte gracieusement d’être corrigé(e). Les choses auraient certainement terminé différemment pour Samson s’il avait écouté ceux qui l’avertissaient de laisser Dieu prendre le contrôle de ses pulsions sexuelles!

Mon ami(e), il n’y a pas de recette humaine pour développer la maîtrise de soi. Dieu t’a déjà équipé(e) avec le pouvoir de dire «non», et ce pouvoir habite en toi. Tu peux dire «non» à l’impiété et à tes passions quand tout en toi dit «oui» pour toutes les mauvaises raisons. Tu peux refuser les convoitises du monde lorsque tu refuses ton consentement! Alors, permets-moi de terminer ce long enseignement par ce verset qui le résume bien: «Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit» (Galates 5:25). Restez bénis au nom de Jésus.