en English

MEDITATION DU JOUR – “Chasse l’esclave et son fils” (Galates 4:28-31)

Le passage d’aujourd’hui dit: “Pour vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la promesse; et de même qu’alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’Esprit, ainsi en est-il encore maintenant. Mais que dit l’Écriture? Chasse l’esclave et son fils, car le fils de l’esclave n’héritera pas avec le fils de la femme libre. C’est pourquoi, frères, nous ne sommes pas enfants de l’esclave, mais de la femme libre”.

.

Mon frère, ma sœur, nous, les chrétiens, sommes comme Isaac: nés de la femme libre. Nous sommes les enfants de la promesse de Dieu par la grâce. Par conséquent, l’ancienne loi (représentée par Agar et Ismaël) qui veulent nous persécuter et nous ramener dans la servitude a expiré. Tu vois, dans nos églises aujourd’hui, le problème de beaucoup de croyants c’est qu’ils prétendent suivre Christ, mais en même temps, ils veulent suivre ou adhérer à l’ancienne loi. Mon ami(e), les deux ne vont pas de pair.

La Bible dit clairement qu’il n’y a aucun moyen pour au’un être humain puisse être sauvé en gardant l’ancienne loi. Peu importe combien tu es bon, personne ne peut garder parfaitement la loi, par conséquent, personne ne peut être sauvé par la loi. En fait, la loi est là pour nous montrer comment le péché fait partie de notre nature: “Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c’est par la loi que vient la connaissance du péché” (Romains 3:20). Mon ami(e), essayer de vivre comme l’enfant de la femme esclave n’honore pas le Seigneur. Ce qui L’honore c’est le fait d’accepter Sa volonté et de faire les choses à Sa manière. Et Sa manière c’est la voie de la grâce. Sa manière c’est la voie de la promesse par la foi. Notre confiance est en Lui, pas en nous-memes, car la loi pointe vers nous. Nous Lui faisons confiance pour notre salut, nous ne nous faisons pas confiance en essayant d’obéir la loi à la lettre.

Puissions-nous qui sommes en Christ comprendre ce que Jésus a fait pour nous : Il a volontairement accepté de payer pour nos péchés et nos méfaits. Par conséquent, vivre par l’alliance de la foi est de loin supérieure vivre par la lettre de la loi: ” Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu” (Romains 3:19). Réjouissons-nous donc que nous vivons du côté du Calvaire où la grâce de Dieu abonde et non pas de l’autre côté où la loi régit! Nous devons nous réjouir et vivre par la grâce de Dieu!

Il n’y a rien de mieux que de savoir que nous avons été affranchis de l’esclavage du péché et de l’ancienne loi… mais pour pouvoir profiter de cette liberté, nous devons d’abord décider de “Chasser l’esclave et son fils, car le fils de l’esclave n’héritera pas avec le fils de la femme libre”. Restez bénis au nom de Jésus.