en English

MEDITATION DU JOUR – C’est quoi la confession au juste? (1 Jean 1:8-10)

Plusieurs fois dans la Bible, Dieu invite Son peuple à confesser ses péchés, après qu’il se soit éloigné de Ses commandements. Mon frère, ma sœur, en tant que croyants en Christ, tous nos péchés sont pardonnés, parce que Sa mort nous a lavé de tout péché: “Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité” (1 Jean 1:9). Alors, pourquoi avons-nous encore besoin de confesser nos péchés?

Tu vois, nous sommes des enfants entêtés et égoïstes qui ont toujours tendance à mettre notre volonté devant celle de Dieu. Personne qui soit né d’une femme et d’un homme n’est parfait. Donc, nous devons confesser nos manquements et nous remercions Dieu pour un tel don miséricordieux. Le fait est que, la confession nous permet de nous approprier le pardon de Christ pour ce que nous avons fait de mal. C’est en fait de se metter d’accord avec Dieu que nos pensées, nos paroles et nos actes sont mauvais et contraires à Sa volonté. Elle nous permet aussi de nous réengager à faire Sa volonté, en renonçant à tout acte de désobéissance. Voilà la raison pour laquelle cela n’a aucun sens de confesser les péchés que tu as déjà confessés… et si le souvenir de ce péché te tracasse, en fait c’est à toi-même que tu as besoin de pardonner, parce que Dieu pardonne et oublie: “Tu n’as pas à prix d’argent acheté pour moi des aromates, Et tu ne m’as pas rassasié de la graisse de tes sacrifices; Mais tu m’as tourmenté par tes péchés, Tu m’as fatigué par tes iniquités. C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés” (Esaïe 43:24-25)… Mon ami(e), le verset suivant est excellent. Écoute ce que dit le Seigneur : “Réveille ma mémoire, plaidons ensemble, Parle toi-même, pour te justifier” (Esaïe 43:26). Oh, Que Dieu est bon… bénissons Sa Parole! Ce verset nous rappelle celui-ci: «Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous» (1 Jean 1:8-10). Combien de gens essaient toujours de justifier leurs propres péchés devant les hommes? Un péché reste un péché devant Dieu, peu importe ce qui t’a amené à pécher! C’est devant Dieu qu’on doit parler et trouver les arguments pour nous justifier, pas devant les hommes! Oui, Il nous demande de Lui parler et d’essayer de justifier nos péchés face à Sa Parole…

Oui, quand nous demandons à Dieu de nous pardonner pour quelque chose que nous avons fait, dit ou pensé, nous devons examiner la situation avec Lui alors que nous Lui présentons notre cas. Ceci peut être la partie la plus difficile de la confession, parce que, alors que nous nous examinons auprès de Lui, à la Lumiere de Sa Parole, Il peut nous montrer notre véritable coeur ou nous demander d’aller demander «pardon» à quelqu’un qui nous a blessé (eh oui, Jésus a demandé à Dieu de pardonner à ceux qui L’ont crucifié, n’est-ce pas?). La triste réalité de la confession c’est que beaucoup de croyants pensent qu’il suffit juste de dire ‘Seigneur, pardonne-moi d’avoir fait/dit/pensé ceci ou cela’. Voilà la raison pour laquelle ils continuent de tomber dans les pièges du diable avec les mêmes péchés. Mon ami(e), penses-tu vraiment que le sang de Jésus a été versé sur la croix pour qu’on chante inlassablement ‘pardonne-moi, Seigneur’ avec nos lèvres à Dieu? Non. La confession est un temps pendant lequel nous pensons sérieusement et à fond à ce que nous avons fait, dit ou pensé qui est mal devant Dieu, parce qu’elle implique se détourner de tous nos péchés connus et de demander à Dieu la force de vivre pour Lui. Restez bénis au nom de Jésus.