en English

MEDITATION DU JOUR – C’est le Seigneur qui pourvoit en toutes choses (Philippiens 4:19)

Ne savons-nous pas que Dieu est Celui qui pourvoit? Ne savons-nous pas que lorsque nous nous précipitons toujours pour aider les autres au lieu de leur indiquer le chemin qui mène vers Jésus nous nous substituons au Seigneur? Mon frère, ma sœur, nos sociétés ont créé beaucoup d’assistés plutôt que de personnes patientes et persistantes, y compris parmi de nombreux croyants.

Il est intéressant de noter que quand un frère ou une sœur en Christ est dans le besoin et approche d’autres pour de l’aide matérielle, ils ne sont jamais satisfaits si la seule chose qu’on leur offre c’est la prière. Mon ami(e), devons-nous toujours aider les gens matériellement, ou devrions-nous chercher Dieu d’abord avant même aider si nous le pouvons? Il est vrai que la Bible dit ceci: “Pierre, de même que Jean, fixa les yeux sur lui, et dit: Regarde-nous. Et il les regardait attentivement, s’attendant à recevoir d’eux quelque chose. Alors Pierre lui dit: Je n’ai ni argent, ni or; mais ce que j’ai, je te le donne: au nom de Jésus Christ de Nazareth, lève-toi et marche.” (Actes 3:4-6)… Oui, c’est ce que nous avons que nous devrions donner, mais est-ce que cela doit nécessairement être quelque chose de matériel, quelque chose de palpable?

Nous, les chrétiens, devrions être très prudents de ne pas prendre la place de Dieu, en essayant d’aider les gens au lieu de les conduire vers Celui qui pourvoit. Je me souviens d’un homme qui me contactait souvent pour de la nourriture, de l’argent et se plaignait qu’il n’avait pas de travail. Une fois, je lui ai en effet donné de la nourriture, une autre fois je lui ai donné de l’argent… et à chaque fois je lui ai demandé de venir à l’église et de chercher Dieu, Celui qui pourvoit en toutes choses, comme le dit le verset du jour. Il n’est jamais venu à l’église. Il a même disparu jusqu’à ce qu’il soit encore dans le besoin. Puis je lui ai dit: tu viens toujours vers moi pour piécettes que je peux te donner mais tu refuses de chercher celui qui peut te donner des billets. La personne m’a contacté à nouveau plusieurs fois, et je ne lui ai offert que la Parole, il a cessé de m’appeler. Donc, ma question aujourd’hui, mon ami(e) est, est-ce que parfois nous ne nous substituons pas en Dieu en aidant les gens au lieu de simplement les conduire a Celui qui pourvoit? Réalisons-nous que Dieu peut pourvoir librement (remplir jusqu’ à faire déborder) tous nos besoins selon Sa richesse et gloire en Jésus-Christ? Il suffit d’écouter ce que David a dit pour comprendre que lorsque quelqu’un est dans le besoin désespéré de quelque chose de matériel dans ce monde, cette personne a en fait désespérément besoin du Seigneur, et non pas de ce qu’elle demande: «J’ai été jeune, j’ai vieilli; Et je n’ai point vu le juste abandonné, Ni sa postérité mendiant son pain» (Psaume 37:25). Dieu, le Tout-Puissant, le Souverain, le Dieu Amour ne peut pas laisser Son enfant qui vit selon Sa justice mourir de faim, rester au chômage ou tout simplement dans quelque désespoir que ce soit, car Jésus est venu dans le monde pour nous donner la vie en abondance et avec cette vie, la paix. Restez bénis au nom de Jésus.