en English

MEDITATION DU JOUR – C’est Dieu et la relation que nous avons avec Lui qui donnent le succès (1 Rois 14:22-26)

Il est si facile de critiquer quelqu’un, de commenter sur ce que quelqu’un est en train de faire parce que nous croyons que nous pouvons faire mieux. Que ce soit dans le monde ou à l’église, nous sommes toujours enclins à aspirer à plus que nous ne pouvons gérer. Mon frère, ma sœur, il est important pour nous de nous pencher sur les comportements des personnages de la Bible pour apprendre d’eux, corriger nos propres comportements si nécessaire et surtout apprendre du Seigneur.

Roboam était le fils de Salomon. Il est arrivé au pouvoir après la mort de son père. Et, comme nous le savons, il a hérité d’un puissant royaume. Donc, tout ce qu’il pouvait désirer lui avait été donné.Toutefois, Roboam n’avait pas compris pourquoi il avait reçu tant ou comment cela avait été obtenu, de sorte qu’il avait été négligent. Mon ami(e), quand tu ne sais pas comment quelqu’un a commencé quelque chose, ne suppose jamais que tu peux mieux la gérer que cette personne, en particulier en ce qui concerne l’oeuvre de Dieu… La Bible dit que pendant le règne de Roboam, “Juda fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel; et, par les péchés qu’ils commirent, ils excitèrent sa jalousie plus que ne l’avaient jamais fait leurs pères”(verset 22). Dieu est devenu en colère parce que les yeux des gens étaient sur la richesse, les idoles et l’immoralité et non pas sur Lui ou Ses principes. Aussi, pour donner une leçon à Roboam, Il a permis à Schischak d’Egypte d’envahir Juda et Israël. Mon ami(e), il s’agit du temps où l’Egypte n’était pourtant plus assez forte pour détruire Juda et Israël. Mais Shishak avait réussi à les affaiblir.

Oui, cinq ans seulement après la mort de Salomon, le Temple et le palais ont été saccagés par des envahisseurs. Avec quelle rapidité la gloire, la puissance et l’argent ont disparu! Tant et si bien que, là où Salomon avait mis des boucliers d’or, Roboam les avaient remplacés par des boucliers d’airain! Nous pouvons imaginer Salomon se retournant dans sa tombe comme on dirait dans le monde. Mon ami(e), cela devrait nous enseigner que quand Dieu n’est pas dans notre vie, tout le reste est sans valeur et inutile: la richesse est sans valeur si elle est obtenue sans Dieu; le mariage est sans valeur si Dieu ne nous accompagne pas au quotidien; les enfants sont sans valeur si Dieu n’est pas dans leur éducation, même si les parents sont capables de les envoyer dans l’université la plus cher au monde; le travail est sans valeur si les principes de Dieu ne nous conduisent pas… Car la seule réalité qu’il y a dans cette vie est celle qui commence et se termine avec le Seigneur Jésus qui nous donne accès à Dieu le Père.

Salomon était l’homme le plus riche sur terre: il aimait Dieu, mais surtout il avait la crainte de Dieu, au point qu’il commençait tout avec Lui et il Le mettait toujours en première position. Roboam a tout perdu parce qu’il ignorait la fondation, pour ne pas dire la source, de la richesse qu’il avait héritée de son père: le Seigneur! Aussi, nous ne devons jamais supposer que nous pouvons gérer quelque chose mieux que quelqu’un d’autre, parce que nous ne connaissons pas la source de leur succès, la source de leur paix, la source de leur foi, la source de leurs réalisations… Malgré ses nombreuses erreurs, Dieu a continué d’accorder au règne de Salomon la faveur, la puissance et la gloire, alors que le règne de Roboam était détestable au yeux de Dieu. Ce n’est pas parce que tu crois pouvoir mieux t’occuper de quelque chose que Dieu te donnera forcément le même succès qu’il a donné à quelqu’un d’autre. C’est la raison pour laquelle Il nous demande de ne pas nous comparer aux autres, de ne pas juger, de ne pas convoiter, de ne pas envier, en d’autres termes de regarder que ce que nous-mêmes nous faisons: que fais-tu avec ce qu’Il t’a donné ? Nul ne sera jugé par les comportements, les fautes, les échecs des autres! Dieu traite avec chacun de nous individuellement! Et c’est individuellement que nous répondrons de nos paroles, nos décisions et de nos actes. Apprenons de Roboam aujourd’hui que ce n’est pas le titre, l’expérience ou la position qui donnent le succès, c’est Dieu et la relation que nous avons avec Dieu qui donnent le succès. Le Roi David savait cela et c’est pourquoi pouvait prier comme ceci: “C’est de toi que viennent la richesse et la gloire, c’est toi qui domines sur tout, c’est dans ta main que sont la force et la puissance, et c’est ta main qui a le pouvoir d’agrandir et d’affermir toutes choses” (1 Chroniques 29:12). Restez bénis au nom de Jésus.